26 janvier 2010

Première séance de Taiji Quan.

Le club, Avenir fonsorbais Taï chi chuan, est dans le dojo de Fonsorbes.Il est affilié à l'école Fa Taiji.

 

Je voudrais y trouver un moyen de re-mobiliser mon corps, refaire les abdos et le dos. En sus, j'ai espoir de reprendre un peu de souplesse.

Sport très dense, dans la mesure où chaque geste est très pensé et a une utilité.

Aujourd'hui, j'ai appris à marcher, à me déplacer selon les critères de cet art. 

Je sors de cette première séance plus satisfait que je n'espérais:

  • les hanches sont plus libres qu'avant l’entraînement.
  • Mon sommeil est souvent entrecoupé à cause de douleurs au dos mais ce soir là j'écrase.

Des armes existent

  • l’épée (Jian)
  • l’éventail (Shan)
  • le bâton (Gun)
  • le sabre (Dao)

Pas de sabre au club.

Pour moi, déplacements des pieds et placements des bras sur le déplacement. La base. Le plus "facile". A ce que je vois, chaque déplacement est une réponse à un cas de combat et même à plusieurs. Toujours penser: 

 

Pieds jusqu'aux hanches: la montagne

Au-dessus: le vent ou les nuages. Je préfère vents qui garde une notion de force pour repousser, attirer, contrer, faire rempart à l'adversaire.

Une notion de connexion jambes_dos et dos_bras permet de créer une 'force', difficilement attaquable.

  • Fansom: Relâcher tout en restant rempli
  • Respiration
  • Stabilité et équilibre: écart de pieds = largeur de hanches
  • Solide sur ces jambes.
    • Savoir ouvrir les hanches lors des déplacements.
  • Les mouvements ne forcent pas les articulations et les assouplissent même sans les heurter.
  • La rotation de la taille est importante!

Au fur et à mesure, on comprend les exigences et on essaie de les appliquer.

Le soir du 13 février, je suis sorti et ai oublié de prendre mes médocs. Est-ce grâce au taichichuan? je n'ai pas eu les tiraillements avant le lever au matin; normalement, dans la nuit, les tiraillements m'obligent à me lever nuit pour prendre les cachetons

 

 

Cette saison, je pense débuter une arme. J'ai le choix entre épée et éventail. J'ai fait des stage d'une demi journée sur 2 samedis.

  • 20/11/2010: éventail, la matinée
    • J'aime bien! Seulement voilà il y a certains mouvements secs du poignet, qui ont rappelés les tendinites à mon mauvais souvenir!
  • 20/11/2010: bâton, l'après midi
    • Bien. Mobilise mes articulations, les épicondylites ne sont pas relancées. Mais voilà, les séances de bâton ne sont pas assurées dans mon Dojo.
  • 27/11/2010: épée Fa Ta JI, le matin
    • Les articulations s'assouplissent. Le maniement de l'épée n'est pas simple; donc les neurones sont mis à contributions. Je choisis cette arme. La taille de la lame, est en rapport avec son propriétaire: 94 cm pour moi. Le fournisseur est un ami chinois du maître de Fonsorbes; les armes sont forgées au fur et à mesures, à des prix défiant toute concurrence! Le transport Chine-Toulouse est presque le plus coûteux!
    Elle est là.

Cette saison, je pense débuter une arme. J'ai le choix entre épée et éventail. J'ai fait des stage d'une demi journée sur 2 samedis.

  • 20/11/2010: éventail, la matinée
    • J'aime bien! Seulement voilà il y a les claquements de l'arme que l'on obtient d'un mouvement sec du poignet. Mes tendinites se sont rappelées à mon souvenir!
  • 20/11/2010: bâton, l'après midi
    • Bien. Mobilise mes articulations, les épichondilythes ne sont pas relancées. Mais voilà, les séances de bâton ne sont pas assurées dans mon Dojo.
  • 27/11/2010: épée Fa Ta JI, le matin
    • Les articulations s'assouplissent. Le maniement de l'épée n'est pas simple; donc les neurones sont mis à contributions. Je choisis cette arme. La taille de la lame, est en rapport avec son propriétaire: 94 cm pour moi. Le fournisseur est un ami chinois du maître de Fonsorbes; les tenues et les armes sont forgées au fur et à mesures, à des prix défiant toute concurrence! Le transport Chine-Toulouse est presque le plus coûteux!

Bienfait pour ma g...le

Indiscutablement, le Taï-chi-chuan m'apporte beaucoup. Mon kiné en convient.

D'autres, qui s’entraînent avec moi, affirme avoir gagné en équilibre. Depuis qu'ils ont commencé, à pratiquer, se mettre sur un pied ne leur fait plus peur.

 

 

 

 

Ce samedi chaque muscle, articulation, tendon de mon corps a été utilisé. Cela fait longtemps, que je n'ai pas tiré, poussé et sué comme ça. Des chutes, aussi.

Aujourd'hui, dimanche, quelques petits tiraillements, très légers, que la marche et les étirements de ce matin ont éliminés .

Le dos et les lombaires ont tenu!

You know what? I'm very happy!

Les cours et différents stages me confortent pour poursuivre le taichi.

Les applications martiales font comprendre l'inutilité de la force brute et montrent d'autres possibilités du corps.

Le Qi Gong est un bon complément.

Ce jour, je vais découvrir le Taïji-Qi Gong.